Clôture des activités du Festival des arts et de la Culture de l’EAC JAMAFEST 5ème édition au stade Intwari.

Par Thaddée Ntahondi

La 5ème édition du Festival de l’art et de culture de la Communauté Est Africaine, baptisé JAMAFEST, qui avait débuté en date du 05 septembre 2022 et qui était organisé sous le thème « Exploiter les ressources culturelles pour atténuer l’impact du COVID-19 dans la Communauté Est Africaine » s’est achevée ce vendredi 09 septembre 2022 au stade Intwari avec différentes performances culturelles des troupes culturelles des États partenaires.

Le festival JamaFest 5ème édition, qui a duré sept jours et qui a attiré plus de 1 000 participants des sept (7) États Partenaires de la Communauté Est Africaine a rassemblé des artistes interprètes, des exposants, des professionnels de la culture, des universitaires, des étudiants, des administratifs, des organisations de la société civile et le secteur privé impliqué dans le secteur de l’art et de la culture.

En outre, le festival a organisé un symposium de professionnels de la culture et des chercheurs pour dialoguer sur des sous-thèmes sélectionnés à savoir l’adoption de nouvelles langues régionales dans la Communauté Est Africaine ; le Rôle des technologies modernes dans l’avancement de l’expression culturelle et des arts ; le savoir autochtone et la médecine traditionnelle; les Arts, l’industrie et le Tourisme ; la participation et l’emploi des jeunes; la Recherche, l’innovation et l’investissement dans les arts et la culture ainsi que l’inclusion des populations marginalisées (les communautés autochtones, les personnes handicapées, les femmes, les personnes âgées).

Dans son allocution lors de la clôture officielle du festival, le Secrétaire Permanent au Ministère des Affaires de la Communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, Monsieur Mbarubukeye Sévérin, a déclaré que le thème de la 5ème édition du Festival des arts et de la culture de la communauté Est Africaine: « Exploiter les ressources culturelles pour atténuer l’impact du COVID-19 dans la Communauté Est Africaine » était instructif et opportun.

Monsieur Mbarubukeye, qui représentait le Ministre burundais des Affaires de la Communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture  et le Président du Conseil des Ministres de l’EAC, l’Ambassadeur Ezéchiel Nibigira, a exhorté les États Partenaires à toujours utiliser JAMAFEST comme une plate-forme pour mettre en valeur la richesse phénoménale de la culture et du patrimoine de la région.

Le Secrétaire Permanent a révélé que le festival avait eu un impact significatif sur la vie des milliers de Burundais qui ont été témoins de la diversité culturelle dans la région. « En tant que Burundais, nous sommes si fiers de vous avoir avec nous durant ces sept derniers jours. J’ai le fort sentiment que vous avez apprécié d’être ici autant que nous avons apprécié de vous avoir », a déclaré Monsieur Mbarubukeye.

Pour sa part, la Directrice des Secteurs Sociaux au Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine, le Dr. Irène Isaka, a déclaré que l’objectif du festival était de rassembler les citoyens Est africains (artistes, praticiens, décideurs politiques, gardiens traditionnels de la culture, dirigeants et citoyens ordinaires) d’interagir et de partager leur patrimoine culturel commun à travers l’art et la culture afin de favoriser la cohésion sociale et l’unité entre les habitants de la région.

Le Dr Isaka, qui a parlé au nom du Secrétaire Général de la Communauté Est Africaine, le (Dr.) Peter Mathuki, a déclaré que l’objectif des Est Africains est de travailler pour une région culturellement intégrée dont le programme primordial est de promouvoir et de célébrer son patrimoine culturel diversifié ; améliorer les conditions de vie de sa population et faciliter la libre circulation des citoyens à travers les frontières dans la réalisation des rêves et des ambitions des citoyens Est Africains. »Au nom du Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine, nous sommes ravis de constater qu’à chaque édition du JAMAFEST, l’objectif souhaité du festival régional est atteint », a déclaré le Dr. Isaka.

Le Dr. Isaka a félicité les jeunes de tous les États Partenaires de la Communauté Est Africaine qui ont participé sans réserve au festival, ajoutant que les jeunes ont présenté leurs meilleures performances dès la cérémonie d’ouverture, en particulier une performance passionnante d’une troupe acrobatique de la République Unie de Tanzanie et des jeunes tambourinaires burundais.

Signalons que l’exposition des objets d’art et de la culture, le marché et l’exposition alimentaire continuent au stade intwari jusqu’ au 12 septembre 2022.

A propos administrateur

Voir Aussi

Trois équipes championnes des  matchs interministériels  édition 2021-2022 en weekend  sportif à Ngozi

Ce samedi, 25 Juin 2022, le Ministère des  Affaires de la Communauté Est Africaine, de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!