Missions

  • Umurya w’Inanga pour moi est composé de deux vocables ‘‘ umurya’’ qui est réellement une corde vocale, partie importante de l’inanga; et ‘‘inanga’’ signifie un instrument traditionnel de musique traditionnelle. Je l’appelle ainsi parce que l’inanga est un instrument spécialement traditionnel et se joue spécifiquement pour la musique traditionnelle et plus spécifiquement dans la langue kirundi. Inanga s’appelle en français la Cithare. Umurya est l’une des cordes vocales de la Cithare. Jouer à la cithare fait une particularité par rapport aux autres instruments modernes dans le sens où même le message donné à travers cet instrument porte le même nom que ses parties, cordes vocales de la Cithare ‘‘Inanga’’. Cela se justifie par celui qui assiste au jeu de la cithare il dit, je veux assister à ‘‘Umurya w’inanga’’ partie de la cithare ‘‘inanga’’ au lieu de dire je veux assister à ‘‘ inanga’’ l’instrument traditionnel ‘‘Cithare’’. L’Umurya w’inanga est une partie de l’instrument traditionnel de la musique traditionnel d’une part et un jeu de musique traditionnel joué à la cithare ; d’une autre part

  1. Quelle est l’importance et la contribution de l’inanga dans la sauvegarde de la culture Burundaise 

-L’Inanga est d’importance capitale dans la sauvegarde de la culture Burundaise car l’instrument lui-même fait partie du patrimoine culturel matériel. En plus pour la fabrication de l’inanga et/ou la composition de l’extrait de l’inanga, il ya une certaine exigence d’esthétique. Donc, à voir l’instrument et les extraits des inanga qui existent, il ya de l’art plastique dans la fabrication et de l’art littéraire dans la composition des extraits dans le jeu de l’inanga.

– La contribution de l’inanga dans la sauvegarde de la culture n’est pas à négliger dans le sens où les messages donnés à travers l’inanga traversent doucement par l’oreille et tapent au cœur de la personne qui les reçoit. L’inanga comme instrument est moyen de conservation du métier culturel et de sa technicité. L’inanga comme jeu ; il contribue à la sauvegarde et à la conservation de l’histoire des hommes et des femmes des temps du pays. Il contribue aussi à l’éducation ex. Nganza bugabo mwananje ; à la sensibilisation de la population : wa mugabo mubu de Torobeka Joseph ; à la connaissance de l’histoire : inanga ya Maconco; inamihungo yahuganiwe. ,…

error: Content is protected !!